MENU

MENU

Le frelon asiatique

Ce que disent les service de l’État en Haute-Garonne.

Le Frelon à pattes jaunes, Vespa velutina, est un frelon invasif d’origine asiatique dont la présence en France a été signalée pour la première fois dans le Lot-et-Garonne par Haxaire et al. (2006).

Les individus acclimatés en France appartiennent à la variété nigrithorax, dont la coloration est à dominante brune. Ils sont issus de femelles fondatrices qui auraient été introduites avec des poteries importées de Chine par un horticulteur du Lot-et-Garonne.

Ce dernier avait en effet remarqué la présence du frelon autour de sa propriété dès 2004. L’insecte s’est depuis largement répandu ; il a envahi plus de la moitié de la France (voir données INPN) et a atteint d’autres pays (Espagne, Portugal, Belgique, Italie, Allemagne, Angleterre).

 

Précautions à prendre

  • Avant tout travaux dans votre jardin, vérifiez qu’un nid n’est pas installé dans un buisson ou une haie. Regardez notamment qu’il n’y ait pas un va-et-vient de frelons.
  • Un frelon isolé ne vous piquera pas si vous n’essayez pas de le tuer ou de le repousser brusquement. Sa réaction à votre contact sera généralement la fuite. Attention à ce qu’il ne se prenne pas dans vos vêtements ou cheveux.
  • Respectez une distance de sécurité de 5 m du nid. Ne pas tenter de le détruire vous-même. Si vous avez dérangé la colonie et que des frelons volent autour de vous, ne fuyez pas, arrêtez de bouger et fermez les yeux si besoin. Ils se calmeront rapidement et vous pourrez vous éloigner calmement.

Que faire en cas de piqûre ?

  • Si réaction allergique, appelez en urgence le 15. Les symptômes peuvent être de l’urticaire, rougeurs, démangeaisons, gonflement généralisés, œdème de la langue ou des voies respiratoires (pression thoracique, cyanose = coloration bleuté de la peau), chute de tension, vertiges, nausées, vomissements, diarrhée.
  • Si piqûre dans la bouche, la gorge, piqûres multiples (plus de 20) ou si les symptômes locaux s’aggravent, consulter d’urgence un médecin.
  • Les autres cas sont douloureux mais généralement sans gravité. Retirez vos bagues en cas de piqûre à la main, désinfectez à l’eau et au savon et éventuellement avec un antiseptique. Approcher une source de chaleur (sèche-cheveux, cigarette), en évitant de vous brûler, peut permettre de diminuer la douleur.

Que faire en cas de découverte ?

  • Ne pas essayer de détruire le nid vous-même !
  • Essayez de suivre les insectes pour voir si leur nid n’est pas à proximité en respectant la distance de sécurité de 5 m et en faisant attention à ne pas faire de gestes brusques.
  • Signalez le nid à votre mairie ou directement à l’organisme animant la lutte contre cette espèce dans votre département. Vous pouvez également nous le signaler sur ce site.
  • L’État ne prend pas en charge les destructions des nids, tant qu’aucune méthode efficace de lutte n’est découverte. Un nid présentant un danger immédiat pourra être détruit par les pompiers. Les autres devront l’être par un désinsectiseur spécialisé.

Fichier(s) joint(s):


Page mise à jour le 29 octobre 2019

Il n'y a aucun évènement pour l'instant